En ce moment En ce moment

Plâtre, stuc... et relations publiques

Publié par le - mis à jour à
Plâtre, stuc... et relations publiques

De par son expertise des métiers du plâtre, Éric Leblanc est une fontaine de jouvence pour les statues et moulures des monuments historiques. Une activité qu'il a réussi à développer en mettant l'accent sur la communication.

Je m'abonne
  • Imprimer

Dans le Val-de-Loire, les châteaux ne manquent pas. Mais encore fallait-il, pour Éric Leblanc, imposer son entreprise comme un acteur essentiel du secteur. "De ce point de vue c'est réussi ! Nos carnets de commandes ne désemplissent pas, le problème est plutôt d'arriver à suivre et de trouver des ouvriers qualifiés, car un bon plâtrier demande une dizaine d'années de formation". Il faut savoir travailler le plâtre lui-même, mais aussi le staff, plâtre armé de fibres, le stuc, qui mélange chaux et poudre de marbre ou de brique... et surtout, il faut travailler son image.

Outre la qualité des prestations fournies, la réussite de l'entreprise est en effet due au soin qu'a toujours eu Éric Leblanc de présenter son activité. D'abord en misant sur les labels : formé au lycée professionnel Michelet de Nantes, il fut Compagnon du Devoir, puis obtint le label Entreprise du Patrimoine Vivant et le prix Liliane-Bettencourt. Depuis des années, il ouvre aussi ses ateliers aux jeunes, dès le CM2, dans le cadre des journées européennes des Métiers d'art.

Plusieurs films furent également consacrés à la société : une vidéo de la Chambre des Métiers et de l'artisanat de Loire-Atlantique, une autre du prestigieux Centre national du cinéma, une autre encore pour l'émission " Dans l'Atelier " sur France 2, sans oublier des médias canadiens ou TV5, le réseau de télévision francophone à l'étranger et ses millions de téléspectateurs. Et tous ces reportages sont, bien sûr, disponibles sur internet.

Le plâtre, histoires et histoire

Autre élément essentiel pour faire connaître son activité : Éric Leblanc sait aussi en raconter l'histoire, qui rencontre souvent la grande Histoire. Parler, par exemple, des généraux du Premier Empire qui mouraient à la guerre, en laissant inachevée la construction d'un château qu'il faut terminer aujourd'hui. De Louis XIV, qui décida de promouvoir le plâtre, plus résistant au feu que le bois, après le grand incendie de Londres en 1666. Ou encore de l'apparition du chemin de fer, qui permit une centralisation des usines et la vente de leur plâtre dans toute la France, alors qu'auparavant on ne trouvait les oeuvres en plâtre qu'à proximité immédiate des carrières de gypse qui fournissaient la matière première.

Au sein de son atelier, Éric Leblanc fabrique les moules à la demande. Et pour bien faire, c'est encore le sens relationnel de l'artisan qui fut essentiel : "J'ai voulu travailler avec les archives départementales, qui nous fournissent des photos anciennes, des relevés, des modèles d'époque, pour que nous puissions restaurer à l'identique", y compris des mascarons ou des bas-reliefs très délicats.

Mais l'entreprise tient aussi à une image moderne : pour le festival de hard rock Hellfest, à Clisson en Loire-Atlantique, Éric Leblanc a ainsi réalisé une structure en forme de squelette géant, de vingt-six tonnes et soixante mètres de long. Et au nord de Barcelone, il participe actuellement à la construction du prototype d'une chaîne d'hôtels : des chambres en forme de sphère, un peu sur le modèle du palais-bulle de Pierre Cardin près de Cannes. Si le projet aboutit, il équipera des résidences hôtelières dans les plus beaux sites touristiques de Thaïlande, donnant ainsi aux Métiers du Plâtre une exposition médiatique inégalée.

Raison sociale : Les Métiers du plâtre

Activité : Plâtre, moulures, stuc et staff

Ville : Loire-Authion (Maine-et-Loire)

Année de création : 1997

Dirigeant : Éric Leblanc, 54 ans

Effectif : 5 personnes

CA : NC

Je m'abonne

Frédéric Villiers

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet