En ce moment En ce moment

Fluïd, un verrier à toute épreuve

Publié par Julien Ruffet le - mis à jour à
Fluïd, un verrier à toute épreuve

L'histoire de la verrerie Fluïd ne fut pas vraiment fluide. Implantée sur Belle-Île-en-Mer, elle a dû surmonter les difficultés de l'insularité pour parvenir à sa réussite actuelle.

Je m'abonne
  • Imprimer

Après 10 années d'apprentissage, compagnonnage, et développement de sa maîtrise du verre, Fabien Barbeau aspirait à être plus que de la main-d'oeuvre. En 2008, avec trois associés, il fonde Fluïd. Ils avaient le savoir-faire. Manquait l'argent. Car le modèle économique d'une verrerie artisanale, complexe et dangereux, n'a guère la faveur des banques.

"Il nous fallait 150 k€, pour le matériel, l'énergie, l'espace, explique Fabien Barbeau. Nous n'avons pu les lever que grâce à l'union régionale des Scop, qui a eu confiance en notre dossier. " Et, surtout, le jeune verrier dispose d'un local familial, un hangar situé sur Belle-Île-en-Mer, mis gratuitement à leur disposition les premières années.

"Au démarrage, on était persuadés qu'on allait être trop isolés et qu'il faudrait percer dans les grandes villes et les beaux magasins. Mais, en fait, tout notre réseau s'est développé à partir de Belle-Île. Les visiteurs ont souvent un lien émotionnel fort avec l'île ; ils se sont intéressés à nous, et nous avons bénéficié d'un effet de bouche-à-oreille qui nous permet maintenant de travailler à l'international, s'enthousiasme le dirigeant de Fluïd. Nous avons aussi gagné le respect de nos confrères, qui nous envoient des clients, car nous sommes les seuls en France à avoir cette qualité de verre dans le four. Nous n'avons jamais cédé sur la qualité - au prix de ne pas avoir de salaire les cinq premières années."

Fluïd se fournit donc en Suède, quand ses concurrents préfèrent un verre moins cher. Les matières premières coûtent 20 000 € par an à l'entreprise. En ajoutant 30 000 € de consommation énergétique pour ses huit fours, la verrerie aurait besoin de dégager 10 000 € de chiffre d'affaires par salarié, soit 600 k€ au total, pour fonctionner sur une base salariale de 1 500 €.

Belle mais dure île

S'ajoutent les problèmes liés à l'insularité. La liaison téléphonique est mauvaise, et la connexion internet ne fonctionne que deux jours sur trois, avec un débit médiocre. Le réseau électrique, vieillissant, engendre des micro-coupures qui gâchent des journées de cuisson - soit 5 à 30 k€ par an. Les fours qui tournent au gaz ne sont pas moins onéreux, car celui-ci ne peut être acheminé que par bouteilles, et coûte deux fois plus cher que sur le continent.

Le prix de l'oxygène pour les chalumeaux, lui, triple. Sans oublier des compagnies maritimes inexpertes engendrant de la casse dans l'acheminement des matériaux - fours et moules - ou dans l'export des commandes.

Et pourtant, la verrerie est aujourd'hui bénéficiaire, avec un chiffre d'affaires constitué à 30 % par la vente sur place, à 30 % par l'export pour les particuliers, et surtout à 40 % par les commandes professionnelles. Une clientèle sur laquelle Fluïd mise particulièrement. "Ce sont des challenges excitants ; et des commandes plus rentables, car le sur-mesure se chiffre différemment que l'utilitaire. Sur un gobelet à 35 €, nous ne gagnons que 3 €, rappelle Fabien Barbeau. Alors que, pour l'industrie du luxe, nous sommes les seuls à pouvoir répondre à la demande et pouvons valoriser notre savoir-faire."

Les collections pour Pierre Gagnaire ou Dior ne sont que les premières d'une longue liste, la réputation de Fluïd se répandant dans les belles maisons. Le - prestigieux - cahier de commandes de 2020 permet d'envisager un chiffre d'affaires de 800 k€.

Repères

Raison sociale : Fluïd

Activité : Verrerie artisanale

Siège social : Le Palais (Morbihan)

Date de création : Mai 2008

Dirigeant : Fabien Barbeau, 41 ans

Effectif : 6 personnes

CA 2020 : 800 k€ (prévisionnel)

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet