En ce moment En ce moment

Publié par le - mis à jour à

Je m'abonne
  • Imprimer

Contacter des entreprises

En tant que maître d'ouvrage, vous ne serez pas seul sur le chantier. Entrepreneur général, vous êtes chargé de coordonner les différents corps d'états qui interviendront sur le chantier. Il s'agit donc de choisir, avec l'accord du client, des partenaires dans lesquels vous avez confiance et avec lesquels le dialogue est facile.

Vérifiez leurs références sur des types de chantier similaires à celui que vous allez engager, demandez leurs attestations d'assurance pour que la responsabilité en cas de malfaçon soit partagée et enfin, vérifiez qu'ils soient détenteurs des qualifications requises (Qualibat...) ou de la mention RGE (reconnu garant de l'environnement), indispensable pour bénéficier du crédit d'impôt pour la transition énergétique.

Gérer les déchets

Les déchets issus de la construction ont augmenté de 2?% en dix ans. Le secteur du bâtiment génère chaque année plus de 40?millions de tonnes de déchets, soit environ 3 400?kg par an et par habitant. Les maîtres d'ouvrage sont responsables de la gestion de leurs déchets de chantier jusqu'à leur valorisation finale, même lorsque le déchet est transféré à un tiers pour être traité. Vous pouvez confier cette mission en sous-traitance à un prestataire qui fournit les sacs à gravats et les emmène en déchetterie. Citons les sociétés Big Bag'n Go ou Ecodrop qui collectent vos sacs à la demande.

Différentes démarches portées par l'Ademe permettent de réduire la quantité de déchets à éliminer, en privilégiant le réemploi et le recyclage afin d'éviter l'élimination en centre de stockage :

en amont du chantier, évaluer la nature et la quantité de matériaux qui seront à évacuer et identifier les possibilités de réemploi et les filières de valorisation ;

pendant le chantier, faciliter le recyclage des déchets de second oeuvre, comme le plâtre, le bois, le verre plat, les lampes électriques, le PVC, la moquette, qui peuvent être valorisés sous réserve d'une dépose sélection et d'un conditionnement approprié.

Plus d'infos sur :

www.democles.org

www.dechets-chantier.ffbatiment.fr

https://optigede.ademe.fr/btp

Établir et faire valider un devis

Sollicitez des devis auprès de trois entreprises pour chaque corps d'état et établissez un devis global intégrant l'ensemble des intervenants, qui sera destiné à votre client. Afin de rassurer votre client et de vous préserver de toute mauvaise surprise, détaillez le plus possible votre devis global, en mentionnant les différentes étapes du chantier, la marque et le modèle de chacun des éléments qui seront posés.

A minima, le devis doit mentionner le tarif TTC, les dates de début et de fin du chantier, les modalités de paiement et les pénalités applicables en cas de retard. Le devis vous engage et c'est votre principal lien avec votre client, auquel il se référera en cours de chantier.

Livrer dans les délais et établir un PV de réception

En cas de retard de plus de 7 jours et si les travaux sont interrompus, votre client peut dénoncer le contrat de fourniture d'une prestation de services et vous envoyer un courrier en lettre recommandée. Il a 60 jours pour le faire, à compter de la date limite indiquée sur le devis. Pour éviter d'en arriver à cette extrémité, négociez avec votre client une prorogation de la durée du chantier, sous réserve de la reprise rapide des travaux.

En fin de chantier, fixez avec votre client un rendez-vous pour la réception des travaux. Vous lui remettrez alors le PV de réception des travaux, qui contient vos identités et adresses respectives, l'adresse du chantier et la date de réception des travaux. Le client peut accepter les travaux sans réserves ou mentionner un certain nombre de réserves sur le document.

Le document devra être daté et signé par les deux parties. Il s'agira alors de remettre en état les problèmes signalés, en s'engageant sur une date limite d'exécution. La somme correspondant au paiement des travaux peut être bloquée jusqu'à leur parfaite exécution. Un nouvel état des lieux donnera alors lieu à la levée des réserves, qui sera consignée dans un nouveau PV.

"?L'ordre de passage des artisans est essentiel?"

Pascal Weber, plombier-chauffagiste en Lorraine, est spécialisé dans les chantiers de rénovation chez des particuliers. Il remplace des systèmes de chauffage, des chaudières, mais pose aussi des douches ou des mitigeurs. Avant d'intervenir sur le déplacement d'un radiateur, il vérifie que la période de chauffe est terminée et demande l'autorisation au syndic ou au chauffagiste de l'immeuble en copropriété. Ses clients lui confient aussi régulièrement des chantiers plus importants, comme une salle de bains à refaire à neuf.

"Dans ce cas, j'assure la partie sanitaire et chauffage et je coordonne les différents intervenants, maçon, carreleur ou électricien, afin que le client n'ait qu'un seul interlocuteur. Mais chacun établit son devis de son côté." Il s'occupe aussi du briefing des artisans engagés sur le chantier. "Il est primordial de bien se coordonner entre nous, afin de déterminer dans quel ordre spécifique les artisans devront intervenir." Pascal Weber et son apprenti interviennent en dernier pour équiper et finaliser la salle de bains, avant de la livrer au client.

REPÈRES

Établissement Weber Pascal

Activité : Installation d'équipements thermiques et de climatisation

Ville : Essey-lès-Nancy (Meurthe-et-Moselle)

Création : 1992

Dirigeant : Pascal Weber, 50 ans

Effectif : 2 personnes

CA : NC


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Delphine Goater

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet