Recherche
Magazine Artisans Mag'
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

DossierLe savoir-faire des artisans du bâtiment

Publié par Julien van der Feer le

2 - " J'ai appris sur les chantiers, auprès de nos charpentiers-couvreurs qui maîtrisent des compétences inconnues dans les écoles"

Stéphane Duchossois revient sur la restauration d'un ancien corps de ferme, l'un des plus anciens du Kochersberg, daté de 1596.

  • Imprimer

Stéphane Duchossois a rencontré l'ancien gérant de son entreprise il y a une dizaine d'années, alors qu'il travaillait dans la sidérurgie, en lui confiant la construction de sa maison. "Je l'avais dessinée, Cédric Brenner l'a construite, je l'ai terminée en auto-construction."


Les deux hommes sont ensuite restés en contact, jusqu'à ce qu'à l'issue d'une conversation, le premier rachète l'entreprise du second. C'était il y a 3 ans. Depuis, ils travaillent ensemble. Stéphane Duchossois gère la société, mais participe aussi manuellement. "En 3 ans, j'ai acquis les bases, je peux faire manoeuvre sur les chantiers", s'amuse-t-il.

Derrière sa modestie percent néanmoins les accents d'un intérêt sincère. Il suffit de l'entendre détailler les opérations nécessaires à la restauration de cet ancien corps de ferme, l'un des plus anciens du Kochersberg, daté de 1596, pour en être convaincu. "Toutes les pièces abîmées ont été démontées, et remplacées par des bois en chêne anciens provenant de maisons démontées, lesquels ont été brossés, décloués, retaillés, réajustés et réassemblés en atelier avant d'être remontés sur place".


La charpente a été intégralement refaite en sapin, l'essence communément utilisée dans cette région pour cet usage. Et la couverture refaite avec des tuiles de récupération : des "biberschwanz" typiquement alsaciennes. "Que des matériaux locaux, respectueux de l'environnement, mis en oeuvre dans les règles de l'art", raconte Stéphane. Avec au final, la satisfaction de participer à la sauvegarde du patrimoine alsacien, de ses savoir-faire et de ses traditions. De quoi donner du sens à l'existence...

Repères

Raison Sociale : Ets Brenner Tradition

Activité : Restauration et création de colombages, charpentes et couvertures

Localisation : Hochfelden (Bas-Rhin)

Création : Juin 2001

Gérant : Stéphane Duchossois, 48 ans

Effectif : 9 personnes

CA 2019 : 600 k€

Julien van der Feer

Julien van der Feer

Rédacteur en chef

Rédacteur en chef d’Artisans Mag’ et de Commerce Magazine, l’univers de l’artisanat et du commerce est mon quotidien depuis 3 ans. Je suis passionné par [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet