En ce moment En ce moment

Deux ailes pour la "maison papillon"

Publié par Julien Ruffet le

Elle a deux ailes incurvées comme celles d'un papillon, et comme lui est un modèle de légèreté... énergétique. La maison papillon est pensée pour consommer le moins possible, au point qu'elle n'a même pas besoin de chauffage !

Je m'abonne
  • Imprimer
Un choix résolument "low-tech"

"Ce qui m'a attiré, c'est de pouvoir réaliser des bâtiments qui soient peu gourmands en énergie, mais aussi en technologie," explique Gwenn Flachot, le créateur des "maisons papillons". "L'une des manières de faire, qui n'est pas la nôtre, c'est de concevoir des maisons qui restent assez énergivores, mais qu'on barde d'équipements divers, notamment de capteurs solaires photovoltaïques, pour fabriquer encore plus d'énergie que ce qu'elles consomment." La maison papillon, au contraire, est une construction "qui consomme peu de par sa conception même. C'est ainsi que nous avons réussi à nous passer totalement de dispositif de chauffage," souligne le dirigeant. Il n'y a même pas besoin d'une cheminée ou d'un poêle à bois pour maintenir le logement à 20 degrés, y compris en plein hiver ! À la rigueur un sèche-serviettes dans la salle de bains, mais c'est tout...

Repères

Gérant Gwenn Flachot, 47 ans

Raison sociale GF architecture

Agences Gosné et Vitré (Ille-et-Vilaine)

Date de création 2014

Effectif 2 collaborateurs extérieurs

Coût construction 2 200 € TTC/m2

Julien van der Feer,<br/>rédacteur en chef Julien van der Feer,
rédacteur en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet