En ce moment En ce moment

[Étude de cas] Le bien-être fait partie de son ADN

Publié par le - mis à jour à
[Étude de cas] Le bien-être fait partie de son ADN

Grâce à la politique de management autour du bien-être qu'il a mise ?en place, Philippe Million, directeur d'Everest Isolation, dans le Vaucluse, prend soin de ses salariés. Un esprit bienveillant qui lui permet de conserver ses salariés et de les faire progresser.

  • Imprimer

"Par son travail, chaque salarié enrichit l'entreprise, il faut savoir les remercier et prendre soin d'eux." C'est par cette phrase que Philippe Million résume l'esprit dans lequel il a conçu les actions tournées vers le bien-être de ses salariés. Spécialisée dans l'isolation des combles, la société Everest Isolation a installé une salle de sport, où intervient un coach sportif, et a instauré des cours de yoga tous les jeudis soir.

"Je prends en compte l'humain dans l'entreprise, en lui proposant des séances de sport, la visite régulière d'un ostéopathe et d'un masseur, des cours de langue et beaucoup de petites attentions", souligne Philippe Million. Un terrain de football circulaire et un baby-foot se sont ajoutés récemment, donnant du dynamisme aux journées de détente organisées régulièrement pour les salariés.

Salariés et clients satisfaits

Philippe Million veille aussi à ce que son entreprise soit toujours en pointe en matière de responsabilité sociale, sociétale et environnementale (RSE). Outre les formations obligatoires auxquelles les opérateurs sont régulièrement conviés (éco-conduite, prévention des troubles musculo-squelettiques, secourisme...), Everest Isolation organise chaque année un séjour humanitaire (cette année au Népal), a investi dans cinq vélos électriques pour les trajets domicile-travail, encourage le covoiturage et étudie la mise à disposition d'une voiture électrique.

Le dirigeant est bien sûr toujours attentif à la sécurité et à la prévention des risques professionnels pour ses salariés. Outre les EPI, il les équipe de masques ventilés et de camelbak, ces poches à eau qui permettent de s'hydrater en permanence dans les combles lorsqu'il fait très chaud. Résultat, il décompte à peine trois jours d'arrêt maladie par salarié et par an, et aucun accident du travail. Écoutés et reconnus, les salariés restent dans l'entreprise et travaillent mieux, à la plus grande satisfaction des clients.

"La bienveillance et le bien-être de nos salariés font maintenant partie de notre ADN", se réjouit Philippe Million, dont l'entreprise a gagné le 1er prix RSE PACA en 2017 pour l'ensemble des actions menées.? À 60 ans, il prépare la reprise d'Everest Isolation par cinq collaborateurs auxquels il a vendu la moitié de ses parts et qu'il va accompagner sur quatre ans, avec un plan de formation. "Nombre d'entreprises artisanales ferment, c'est dommage que l'on n'offre pas aux salariés de les reprendre", conclut-il.

Repères

Raison sociale : SAS Everest Isolation

Activité : Isolation des combles, flocage thermique et projection de mousse polyuréthane

Ville : Orange (Vaucluse)

Année de création : 1999

Dirigeant : Philippe Million, 60 ans

Effectif : 36 salariés

CA 2017 6,45 M€

Julien Van Der Feer

Julien Van Der Feer

Rédacteur en chef

Rédacteur en chef d’Artisans Mag’ et de Commerce Magazine, l’univers de l’artisanat et du commerce est mon quotidien depuis 3 ans. Je suis passionné par [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet